Quels sites peut-on traiter avec Botox®?

Les classiques :

Les traitements Botox® s’adressent principalement aux rides d’expression de la moitié supérieure du visage. Les sites les plus fréquemment traités sont donc la région de la glabelle (entre les sourcils), les rides horizontales du front, les rides de la patte d’oie, le positionnement des sourcils, le dépresseur latéral du sourcil. Souvent on recherchera surtout à conserver une belle ouverture du regard.

Rides du front avant – après RX Botox®
Rides de la glabelle avant – après RX Botox®
Rides de la patte d’oie avant – après RX Botox®
Dépresseur latéral du sourcil avant – après RX Botox® : en traitant ce muscle on remonte la portion externe de la paupière supérieure

Pour experts seulement :

On peut également utiliser les traitements Botox® pour améliorer certains sites sur la moitié inférieure du visage. Pour ces endroits, le dosage et le placement du Botox® demandent plus d’expérience et de subtilité. Il s’agit de traitements pour minimiser une exposition excessive de la gencive supérieure lors du sourire, relaxer les rides verticales autour des lèvres, relaxer le muscle dépresseur de l’angle de la bouche (ride de la marionnette), réduire la peau d’orange au menton, diminuer les bandes verticales du cou et relaxer un masséter trop fort.

Relaxer un masséter trop fort avant – après RX Botox® : en traitant ce muscle on féminisera l’angle du visage
Bandelettes du cou avant – après traitement Botox®
Bandelettes verticales du cou avant – après RX Botox®
Dépresseur de l’angle de la bouche avant – après RX Botox®
Exposition excessive de la gencive lors du sourire avant – après RX Botox®

Résultats naturels et équilibrés.

Nous n’avons jamais aimé ni recherché à figer les expressions de nos patients. Il faut comprendre que les résultats obtenus dépendent essentiellement de l’expérience et du jugement du médecin injecteur. Comme nous injectons le Botox® depuis 1996 nous avons appris à bien ajuster les doses et choisir les points d’injection pour réussir des résultats naturels et équilibrés. On obtient ainsi de beaux visages détendus, on relaxe les expressions stressées et nos patients se font dire qu’ils ont l’air reposé. Nous procédons justement à des traitements sur mesure qui tiennent compte des attentes de chacun.

Comment puis-je savoir si j’ai besoin de traitements Botox®?

Chaque visage est différent.  Ce qui incommode une personne peut ne pas en déranger une autre. C’est pourquoi il est important pour vous de pouvoir discuter de tous ces aspects avec les Dres Madeleine ou Suzanne Gagnon   lors d’une  rencontre personnalisée et ainsi bien identifier ce qui vous convient.

Les mythes et les grandes confusions

On nous pose souvent les questions : qu’adviendra-t-il si je cesse les injections de Botox® après plusieurs années de traitements? Si je cesse les traitements Botox®, est-ce que le visage va me tomber plus vite que si je n’avais rien fait? Vais-je avoir besoin d’un lift chirurgical? Vais-je vieillir plus vite que normalement? La réponse à toutes ces questions est tout simplement NON. Ce que vous aurez sauvé en rides pendant des années sera bénéfique à long terme.  Des traitements réguliers de Botox® permettent non seulement d’éviter des progressions futures mais on remarque aussi une régression des rides 

Prévention de l’accentuation future et même diminution des rides

2009 – Rides du front au repos avant traitements Botox®

2013 – Diminution des rides du front après entretien avec des traitements Botox®.  Il n’y a pas eu d’injection de comblement.

Long terme

1997 : avant traitement avec rides du front au repos et rides en mouvement

1997 : après traitement Botox® avec rides du front au repos et rides en mouvement

2003 : après entretien Botox® le patient présentait déjà moins de ride puisque le mouvement était atténué depuis le premier traitement.  La photo de gauche représente le front au repos et la suivante en mouvement.

2017 : après entretien Botox® au repos et en mouvement

Botox® et les autres protéines botuliniques

Botox n’est plus la seule protéine botulinique utilisée en médecine. Il y a maintenant sur le marché deux autres produits injectés par les médecins soit le Dysport® et Xeomin®. Ces protéines botuliniques ont des similitudes et des différences qui font qu’elles ne sont pas interchangeables. À notre clinique, nous injectons toujours le Botox® et ce sont les Dres Madeleine ou Suzanne Gagnon qui procèdent aux traitements.

Ce sont les Dres Madeleine ou Suzanne Gagnon  qui procèdent aux injections de Botox®

D’autre part, un article publié dans La Presse en mai 2013 intitulé «  Faux Botox, Vrais Ravages » rapporte les résultats d’une enquête sur les produits injectés par différentes personnes et qui ne sont pas du tout du Botox®. Il faut donc faire attention et choisir une clinique médicale sérieuse.

Est-ce douloureux?

Les traitements Botox® ne sont pas douloureux car les injections se font avec des aiguilles si petites qu’on peut injecter à travers un pore de peau. De plus, à notre clinique, nous appliquons toujours une crème anesthésiante afin de minimiser encore plus l’inconfort du traitement.

Conseils à suivre suite au traitement

Pour maximiser les résultats nous conseillons de contracter la région traitée pendant les 2 à 3 heures qui suivent. Nous recommandons aussi de ne pas trop se pencher vers l’avant (pour mettre ses bottes par exemple) si on a injecté la région de la glabelle et du front. Nous vous remettons toujours des feuilles explicatives avant votre départ.

Combien de traitements me faudra-t-il?

Le nombre de traitements variera selon le site et la force du mouvement. Les dermatologues discuteront de cet aspect avec vous lors d’une  rencontre personnalisée. Il faut aussi prévoir un entretien car le vieillissement est un processus continu.

Les combinaisons gagnantes

Il peut être avantageux de procéder à des injections de Botox® pour relaxer les sites que l’on a planifié de traiter avec Intensif (microaiguilles et radiofréquence), ÉLOS™ (IPL et radiofréquence) ou exfoliations. Les injections de Botox® peuvent être faites avant la procédure ou le jour même selon le cas.
Si on injecte des produits de comblement dans des régions très mobiles du visage, on favorise la longévité du produit de comblement en diminuant les mouvements trop actifs avec Botox®.

Nous discuterons avec vous pour identifier les combinaisons gagnantes qui peuvent s’appliquer à votre cas.   Venez nous rencontrer

Pour lire un article complet sur le Botox® Les traitements Botox® : une demande qui ne cesse de croitre le patient vol 8 #3 page 12 à 18

Mme Louise Deschâtelets reçoit un traitement de Botox à la clinique des Dres Madeleine et Suzanne Gagnon, Émission ‘ Alors on jase’, Radio Canada, diffusion le 24 Janvier 2013

AVERTISSEMENT

Ces photos sont publiées à titre indicatif afin de fournir de l’information sur la nature de l’intervention.
Elles ne constituent aucunement une garantie de résultat.

Les photos avant-après représentent toutes des résultats obtenus chez les patients traités par les docteurs Madeleine et Suzanne Gagnon.
Les patients préfèrent conserver l’anonymat. Pour cette raison nous présentons seulement une portion du visage où on a fait le traitement.